Analyste financier

L'analyste financier étudie la valeur des entreprises. Il a pour vocation d'établir un diagnostic sur l'évolution d'une entreprise pour conseiller des clients investisseurs ou des opérateurs boursiers. Pour cela, il tient compte d'indicateurs financiers mais aussi économiques et sociaux afin d'établir une analyse précise sur la pérennité et la rentabilité des établissements.
Il travaille principalement en banque, dans des sociétés d'investissements boursiers...

 

 


Métier

 

Lorsqu’il n’est pas indépendant (une tendance lourde du métier est de s’appuyer sur l’expertise d’ Analystes financiers indépendants , profession règlementée inscrite à l’ ORIAS,  et certains ANAFI sont devenus des « divas » tres appréciés et renommés, gagnant fort bien leurs honoraires)  il est alors attaché hiérarchiquement à un responsable des études financières ou à un responsable de service, et ses missions principales sont les suivantes.

- La collecte des informations : il doit réunir les documents et bilans financiers, base de son analyse. Il peut également être amené à rencontrer les directeurs financiers et directeurs généraux des sociétés.

- L'analyse des résultats : il effectue des analyses comparatives et propose une interprétation de la valeur et du devenir de l'entreprise. Il doit être capable d'inscrire ses informations dans un contexte général de marché. Il est souvent spécialisé sur un secteur.

- La production de recommandations : ses études financières déterminent, en fonction du contexte, la valeur accordée à l'entreprise et ses perspectives de développement. Pour cela, il ressort de ses analyses une information claire et argumentée qu'il présente souvent à ses clients sous forme de notes ou études financières. L'analyste conseille en achat ou vente d'actions en fonction des études produites.

 

Devenir Analyste financier : Qualités requises

L'analyste financier doit avoir des qualités d'analyse et de synthèse très développées. Il doit être capable de discerner les informations importantes et leurs conséquences pour fournir un conseil adapté.
Pour mener à bien ses missions, il doit avant tout posséder de solides connaissances financières. Il sait lire et interpréter les bilans, comptes, documents comptables et financiers. Parfaitement informé des normes comptables, il est également confirmé sur les problématiques juridiques de l'entreprise.
L'analyste financier possède une solide culture générale économique et une connaissance pointue du secteur dans lequel il est spécialisé. Il doit être capable d'anticiper les évolutions de son marché. Pour cela, c'est aussi un professionnel ouvert, curieux, à l'affût des nouvelles économiques et financières.
Il travaille sous pression et doit être doté d'une forte capacité de travail et d'une bonne résistance au stress.
Enfin, l'analyste financier doit avoir une excellente communication orale et écrite. Il doit être capable de s'adapter à des interlocuteurs exigeants qui attendent de lui transparence et réactivité.

 

Carriere et contexte

L'analyste financier peut être recruté à l'issue de ses études dans un poste de "junior" en banque ou en établissement financier. Il peut ensuite évoluer vers des postes en établissement financier ou en entreprise. Il peut être directeur d'études financières, directeur de service mais aussi contrôleur de gestion, auditeur, directeur financier.

 

Tendances

 

Le métier s'exerce principalement en Île-de-France et offre actuellement de nombreux postes et opportunités. La concurrence est cependant rude dans cette fonction qui recrute auprès des filières dites d'excellence.

Mais les progrès d'internet et des vidéo conférences, ainsi que l'organisation décentrée des nouvelles banques d'affaires offre aux indépendants de très belles perspectives y compris en région et dans les endroits les plus éloignés dès lors qu'ils disposent de moyens de communication fiables. .