MASTERPRO       MARCHẺS DE L’ART

 

critères d’évaluation d'un Programme SOUTENANCE pour une thèse de doctorat

 

 

1°) Culture Générale : Intégration de la thèse dans les formes, œuvres et intervenants  

·          Ou se place l’étude parmi les formes d’arts, les process créatifs  et l’ inférence de marchés spécifiques (arts plastiques, décoratifs, ameublement,  les 7 ème, 8eme et 9 eme arts, …)

·         La recherche d'influences dans l'Histoire des arts

o   De l’antiquité au 19 e me siècle occidental?

o   des arts précolombiens?

o    des arts asiatiques,  orientaux et arts premiers?

o   Arts modernes et Arts contemporains en économie globalisée?.

·         Tendances et perspectives contextuels:

o   Originateurs et traçabilité des œuvres anciennes comme source de valeur et marchés concernés

o   Manifestations internationales et budgets d’acquisitions. Musées privés. Antiquaires et courtiers. Décorateurs ensembliers. Autres acteurs des marchés potentiel.

 

2°) Marchés

·         L’ŒUVRE en Architecture, urbanisme et marchés dérivés. Dérivés: Sculptures environnementales, Mosaïques d’envergure et Peintures murales

·         Équipements, Ameublement et autres arts décoratifs : tendances technologiques et marchés y afférents

o   L’artiste industriel et l’artisan d’art au service de l’architecte d’envergure globale

·         Organisations et structures Internationales de marchés

o   Les acteurs publics et parapublics, autonomie et financement

o   Les acteurs privés, typologie : du collectionneur aux Fondations internationales.

o   Les faiseurs de côte et la transparence des marchés

·         Globalisation et interférences publiques, privées, du marché mondialisé et interdisciplinaire.

·         Rétro logistique et Xtrême Amont des motivations de chaque acteur du marché : comprendre les motifs des variations de côte.

·         Fiscalité internationale spécifique des œuvres d’arts contemporaines. 

·         Dérives et Déontologie du marché.

·         Commissariat d’Expositions, Muséographie et management évènementiel.

 

 

3°) Valeurs et Cotations

 

·         Les valeurs de l’œuvre en relation avec ses marchés.  Psycho Sociologie de la demande.

·         Structuration des marchés et structure des valeurs de référence par marché.

·         Cycles longs et courts des valeurs de collection.

·         Négoce international d’œuvres d’arts : formes de transactions, prêts, locations, cessions  à termes…

·         Données macroéconomiques, impact du taux de rotation des œuvres d’artistes célèbres, la valorisation marchande de la célébrité et sa factorisation financière.,

 

 

4°) Management Juridique et financier .

·         Fondamentaux de la gestion  appliqués aux activités à contenu immatériel

·         Fondamentaux et Interprétations comptables spécifiques aux actifs artistiques

o   Particularisme comptables et financiers : amortissements, provisions, reprises, prix de transfert, risque de plus et moins values… 

o   Libre réévaluation et sincérité des comptes certifiés : en PCG, en IAS-IFRS.

·         Droits des auteurs, des artistes, des co auteurs, producteurs, éditeurs, publicateurs, diffuseurs et autres ayants droit. Droit des tiers extérieurs à l’œuvre ou à l’artiste. Droits de préemption d’états, Études de jurisprudences…

·         Gestion des risques :

o   Opérationnels : risques juridiques, d’assurances, logistiques, de sécurité …

o   Financiers : légalité transactionnelle, risques de contreparties et de changes, risques climatiques des œuvres évènementielles.

o   Volatilités des ventes, incertitudes de marchés et probabilités commerciales

·         Ingénierie financière de projets

o   Création et progression de côtes ex nihilo

o   Effets de leviers des PPP et reconnaissances expertales ;

o   Gestion de la critique d’art et interprétation financière. Étude de cas

o   L’interrelation COMFI><COMART et la persistance de valeur sur les sites en ligne

o   Les nouvelles formes de financement participatifs : Blockchain, ICO en cryptomonnaies…

·         Stage Pratique professionnelle et mise en situation  (si nécessaire):

o   Élaboration d’un business plan d’une galerie existante,

o   Gestion et couverture de risques en commissariat d’exposition

o   Management d’un projet public ou parapublic ….